La technologie du vitaliseur  BIOPHOTON

Céramique paramagnétique - Vortex Archimede -Quartz - Or 24 carats 

Pour des raisons de protection d’ingénierie voici une description sommaire de la conception du vitaliseur Biophoton.

Les éléments 

 L’eau passe à travers une turbine d’Archimède basée sur le principe de nombre d’or 1,618, pour ensuite être en contact  avec un cristal de quartz avec une attention particulière au niveau prismatique . Une judicieuse combinaison d’élements 
magnétiques et paramagnétiques vient enrober l’extérieur du cylindre central.
Et tout cela en interaction avec deux 
demi-anneaux d’or 24 carats
. L’objectif étant de produire un champ d’énergie unifié suivant les expériences notamment 
en élèctroculture.

Sa théorie conceptuelle repose sur le fait que l’eau, dans la nature, baigne dans un champ magnétique.

Il s’agit d’un procédé qui a pour but de faire intervenir le paramètre trop 
souvent oublié, la dimension éléctromagnétique de l’eau. Chaque molécule  de l’eau est constituée d’une polarité (comme un aimant + et -). La circulation naturelle de l’eau l’amène à faire serpenter un tuyau de jardin, libre de son mouvement. En conséquence, l’eau qui circule dans des canalisations linéaires est une action contraire a son flux naturel. Comme les molécules d’eau sont très sensibles aux changements, sa conception fait de lui un procédé qui réduit les effets colmatants et incrustants du calcaire.